Cette pompe à chaleur Suisse d’un genre complètement nouveau permet de rêver à une véritable révolution verte avec un rendement jamais atteint

Date:

Révolution écologique : cette pompe à chaleur Suisse atteint des sommets et pourrait sauver la planète.

En Suisse, une équipe de chercheurs de l’ETH Zurich et de l’Université des Sciences Appliquées de Suisse orientale vient de faire un pas de géant dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ils ont mis au point une pompe à chaleur innovante capable d’atteindre les 200 degrés Celsius, réduisant ainsi les coûts et les émissions de carbone pour les industries lourdes, traditionnellement grandes consommatrices d’énergies fossiles.

Lire aussi :

Un pas en avant pour l’industrie écoresponsable

La nouvelle pompe à chaleur conçue par les chercheurs suisses promet de transformer le secteur industriel en réduisant sa dépendance aux combustibles fossiles. Capable d’atteindre des températures élevées nécessaires aux processus industriels sans compromettre l’environnement, cette technologie marque une avancée majeure dans les efforts écologiques.

La Chine sera-t-elle la première nation au monde à maîtriser la fusion nucléaire avec cette avancée majeure ?

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Semblable à un réfrigérateur ou à un climatiseur, la pompe à chaleur extrait la chaleur de sources externes telles que l’air, l’eau ou même les déchets thermiques des usines. Elle utilise ensuite un cycle de réfrigération pour amplifier cette chaleur récupérée et la redistribuer là où elle est nécessaire.

Innovation dans le réfrigérant

La grande innovation de cette pompe réside dans son réfrigérant, élaboré à partir d’un mélange spécial qui peut être adapté pour répondre aux besoins spécifiques de différentes industries. Ce réfrigérant permet d’ajuster précisément la température obtenue, offrant ainsi une flexibilité jusqu’alors inégalée.

Des performances améliorées

Cette nouvelle génération de pompes à chaleur ne se contente pas de respecter l’environnement : elle améliore également l’efficacité de 25% par rapport aux systèmes industriels classiques. Une réduction significative des déchets et une meilleure utilisation de l’énergie caractérisent ce progrès technique.

Impact économique et environnemental

L’adoption de cette technologie par les industries pourrait entraîner des économies substantielles, non seulement en termes de coûts opérationnels mais aussi en réduction d’émissions de CO2. L’aspect économique de cette innovation est essentiel pour encourager les entreprises à investir dans des solutions durables.

Vers une intégration industrielle globale

Les chercheurs de l’ETH Zurich espèrent que leur invention sera rapidement intégrée à grande échelle, aidant ainsi les industries à faire un grand pas vers la durabilité. Cette technologie représente une opportunité pour les industriels de prendre part activement à la lutte contre le changement climatique tout en modernisant leurs infrastructures.

Ce champion français de la chimie investit 250 millions d’euros aux États-Unis et s’impose comme un acteur essentiel dans le secteur clé des semi-conducteurs

Cet article explore l’innovation majeure réalisée par des chercheurs suisses qui ont développé une pompe à chaleur capable de répondre aux exigences élevées des processus industriels tout en étant écologiquement responsable. Capable de fonctionner à des températures allant jusqu’à 200 degrés Celsius, cette pompe à chaleur est non seulement plus efficace de 25% que les modèles existants mais elle offre également la possibilité de réduire significativement les coûts et les émissions de carbone des industries.

Source : ScienceDirect

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    25% ne veut pas dire grand chose. Vous auriez pu demander au inventeurs de ce fluide frigorigène de vous préciser le COP de leur pompe.
    D’autres ont déjà travaillé sur ce sujet et ont créé un frigorigène sur la base d’ammoniaque qui présente des changements de phase sous de faibles écarts de pression… avec un COP voisin de 10.
    Très schématiquement une simple pompe de circulation remplace un compresseur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

GE Aerospace investit 1 milliard de dollars pour renforcer l’efficacité du MRO

GE Aerospace, un des géants de l’aérospatiale coté au NYSE sous le symbole GE, a annoncé un plan...

Journée mondiale du jeu d’échecs du 20 juillet 2024

La Journée mondiale du jeu d'échecs, célébrée le 20 juillet de chaque année, marque une occasion significative pour...

Gold H2 : une révolution dans la production d’hydrogène grâce à la biotechnologie microbienne

La société Gold H2, basée à Houston, a récemment annoncé le lancement de sa technologie Black 2 Gold...

L’humanité sauvée ? Cet élément représentant 4% de l’air ambiant va permettre de filtrer plus facilement le CO2

Un nouvelle membrane utilisant l'humidité pour capturer le CO2 de l'air. Une équipe de chercheurs de l'Université de Newcastle...