Quels sont les plus grands producteurs de viande porcine au monde et la France ?

Date:

L’année 2023 a marqué un tournant significatif pour le marché mondial de la viande porcine. Les principaux producteurs et consommateurs mondiaux ont observé des changements notables, influencés par des crises sanitaires antérieures et des ajustements économiques actuels. Cette analyse détaillée explore les dynamiques de production, de consommation et d’exportation qui caractérisent le secteur en 2023.

La production mondiale de viande porcine

La Chine, l’Union Européenne et les États-Unis : Les géants de la production

En 2023, la Chine a continué à dominer la production mondiale de viande porcine, représentant près de la moitié de la production globale. L’Union Européenne et les États-Unis suivent avec respectivement 18,0 % et 10,7 % de la production mondiale. Ces chiffres illustrent non seulement la capacité massive de la Chine mais aussi la répartition stratégique des capacités de production à l’échelle mondiale.

Le Canada et le Vietnam : des acteurs non négligeables

Derrière ces géants, le Canada et le Vietnam émergent comme des acteurs significatifs, bien que leur part dans la production globale reste modeste. Le Canada, avec 1,8 % de la production mondiale, joue un rôle crucial dans l’équilibre du marché, notamment grâce à ses normes de qualité élevées.

Consommation et préférences mondiales

Une hausse générale de la consommation

Depuis 2019, la consommation mondiale de viande de porc a augmenté de 14 %, atteignant 114 millions de tonnes équivalent carcasse en 2023. La Chine reste le premier consommateur mondial avec une consommation qui dépasse 50 millions de tonnes, signe de l’importance culturelle et économique de ce produit dans le pays.

Dynamiques d’exportation et de compétition internationale

L’union Européenne perd du terrain

Historiquement leader, l’Union Européenne a vu sa part dans les exportations mondiales diminuer, passant de 41,1 % en 2019 à 31,0 % en 2023. Cette baisse est symptomatique des réajustements globaux du marché et des nouvelles stratégies d’exportation adoptées par d’autres nations.

Les États-Unis et le Brésil en forte ascension

Les États-Unis et le Brésil montrent une croissance impressionnante dans leurs volumes exportés. Le Brésil, en particulier, grâce à des coûts de production compétitifs et des investissements stratégiques, a vu ses exportations augmenter de 64 % depuis 2019. Cette dynamique positionne le Brésil comme un concurrent sérieux sur les marchés asiatiques, traditionnellement dominés par l’Europe.

Le rôle de la France dans le marché de la viande porcine

Troisième producteur de l’Union Européenne

La France se positionne comme le troisième plus grand producteur de porcs de l’Union Européenne, avec un cheptel en 2020 estimé à 13,2 millions de têtes. Ce nombre inclut 0,95 million de truies et 7 millions de porcs à l’engraissement, soulignant l’ampleur de son industrie porcine.

Une production concentrée dans le Grand Ouest

Plus de 80 % de la production porcine française est localisée dans le Grand Ouest du pays, une région qui bénéficie d’un climat et de ressources agricoles favorables à l’élevage porcin. La Bretagne, avec 57 % de la production, est suivie par les Pays de la Loire, la Nouvelle-Aquitaine et la Normandie. Cette concentration régionale favorise l’efficacité logistique et l’intégration des étapes de production.

Structure des élevages et modèle dominant

En 2020, la France comptait environ 9 500 élevages porcins produisant plus de 300 porcs chacun, représentant 99 % de la production nationale. Le modèle naisseur-engraisseur est prédominant, représentant 37 % des sites et 58 % des porcs charcutiers produits. Ce modèle intégré permet une meilleure gestion de la qualité et des coûts de production.

Abattages et contribution à la production Européenne

La France a abattu environ 23,3 millions de porcs en 2020, générant 2,2 millions de tonnes équivalent carcasse, ce qui représente 9 % de la production européenne. Malgré une baisse significative du nombre de têtes depuis 2000, le volume de production reste relativement stable grâce à une augmentation du poids moyen des bêtes abattues.

En tant que puissance agricole européenne, la France joue un rôle crucial dans le marché de la viande porcine, non seulement en termes de volume mais aussi en termes de pratiques agricoles innovantes et durables. Sa position stratégique lui permet de répondre à la fois aux demandes internes et aux exigences des marchés d’exportation, tout en faisant face aux défis économiques et environnementaux contemporains.

Projections et perspectives pour 2024

Des projections modestes mais optimistes

Selon les dernières projections du USDA, les volumes d’exportation et de consommation devraient rester stables avec une légère hausse prévue pour 2024. Cette tendance reflète une stabilisation du marché après les turbulences des années précédentes dues à la peste porcine en Chine.

Défis et opportunités à venir

Le marché mondial de la viande porcine reste soumis à des volatilités dues à des facteurs sanitaires et économiques. Toutefois, l’adaptation continue des acteurs majeurs et l’émergence de nouveaux marchés en Asie offrent des opportunités de croissance et de reconfiguration des chaînes d’approvisionnement globales.

Un secteur en évolution constante

Le marché de la viande porcine en 2023 illustre parfaitement la complexité et la dynamique des marchés agricoles mondiaux. Entre défis sanitaires et ajustements économiques, les acteurs du marché doivent naviguer dans un environnement en constante évolution, tout en anticipant les futures tendances pour rester compétitifs. Cette analyse met en lumière les forces en présence et les stratégies à envisager pour maintenir l’équilibre et stimuler la croissance dans ce secteur vital de l’agroalimentaire mondial.

Source de l'article : https://www.franceagrimer.fr/fam/content/download/68229/document/FICHE%20FILIERE%20PORCINE%202022.pdf?version=4

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Journée mondiale des serpents du 16 juillet 2024

La Journée mondiale des serpents du 16 juillet 2024, observée annuellement, s'avère une occasion primordiale pour sensibiliser le...

Le plus grand avion du monde étonne encore par son histoire tragique et son matériau principal avec lequel il était construit : le bois

"Spruce Goose" : L'histoire du géant des airs qui a marqué l'aviation Le Hughes H-4 Hercules, plus connu sous...

Ce Français leader mondial dans la construction durable investit 1,9 milliards d’euros dans ce champion australien et s’impose comme un acteur incontournable dans la...

Saint-Gobain révolutionne le marché australien avec une acquisition stratégique majeure. Saint-Gobain vient de conclure un accord définitif marquant une...

Les États-Unis inaugurent une première mondiale avec ce Ferry d’un nouveau genre et qui fonctionne exclusivement avec un carburant encore peu présent dans la...

Le premier Ferry à hydrogène du monde prêt à naviguer. Le MV Sea Change, premier ferry commercial à hydrogène,...