Ce rapport choc d’Eureletric fustige la politique européenne d’énergie pour ces 2 raisons qui vont lui faire rater la neutralité carbone et l’envoyer droit dans le mur

Date:

Europe : Modernisation urgente des réseaux ou le risque de rater la neutralité carbone.

À l’heure où l’Europe se dirige vers une économie décarbonée, le constat de l’urgence de moderniser les réseaux de distribution électrique devient criant. Selon l’étude “Grids for Speed” publiée par Eurelectric, il est impératif d’augmenter les investissements dans les réseaux de distribution électrique de 33 milliards d’euros actuellement à 67 milliards d’euros par an de 2025 à 2050. Ce renforcement est vital pour supporter l’électrification massive des transports, du chauffage et de l’industrie, intégrer les énergies renouvelables et résister aux menaces climatiques extrêmes et cybernétiques.

Lire aussi :

Le besoin criant de modernisation

L’Europe fait face à un besoin pressant de modernisation de ses réseaux pour faire face à une triple pression : l’augmentation rapide des demandes de connexion, l’intégration nécessaire des énergies renouvelables et la résilience face aux nouvelles menaces environnementales et technologiques. La demande de connexion augmente plus rapidement que la modernisation des réseaux, ce qui exacerbe les tensions sur l’infrastructure existante.

Facture électricité : Ce sera LA bonne nouvelle de votre journée – Les prix vont enfin baisser grâce à cette décision de l’UE

Un investissement doublé pour une économie forte

Les investissements devraient donc passer à 67 milliards d’euros annuellement, ce qui représente environ 0,4 % du PIB de l’UE. Cette hausse substantielle des investissements est essentielle non seulement pour améliorer la capacité des réseaux, mais aussi pour accélérer l’électrification et permettre à l’UE d’économiser annuellement 309 milliards d’euros sur les importations de combustibles fossiles de 2040 à 2050.

Des stratégies proactives pour réduire les coûts

Des stratégies de réseau prévoyantes, telles que les investissements anticipatifs et une gestion optimale des actifs, pourraient réduire le besoin d’investissement à 55 milliards d’euros par an. Cela nécessite une mise en œuvre efficace et une adaptation des cadres réglementaires pour faciliter et dérisquer ces investissements.

Le double défi des autorités nationales

Les autorités nationales jouent un rôle crucial en mettant en œuvre la législation convenue et en adaptant le régime réglementaire pour soutenir cette montée en puissance des investissements. Cela implique l’élimination des plafonds d’investissement, l’accélération des procédures de permis et d’approvisionnement, et la dérégulation des investissements pour encourager le financement privé et l’ouverture du financement public via le budget de l’UE.

Anticiper les goulots d’étranglement

Le futur des réseaux dépend également de la chaîne d’approvisionnement. Les pénuries actuelles de cuivre, les déficits de talents, les délais de production prolongés et les coûts des transformateurs peuvent entraver le développement des infrastructures. Ces goulets d’étranglement doivent être adressés par une planification stratégique et une collaboration accrue entre les décideurs politiques et les industries, ainsi que par de nouvelles initiatives de formation.

L’appel à l’action de Eurelectric

Eurelectric exhorte les décideurs politiques, tant au niveau national que régional, à sécuriser les investissements dans les réseaux, à renforcer les chaînes d’approvisionnement et à libérer les bénéfices sociétaux des investissements dans les réseaux de distribution. Il est essentiel de saisir cette opportunité pour assurer une transition énergétique réussie en Europe.

Découverte exceptionnelle pour l’humanité et la terre qui va permettre de faire ce gaz indésirable un carburant pour nos voitures

Cet article explore les défis et les nécessités d’investissement pour les réseaux de distribution électrique en Europe dans le cadre de la transition énergétique. La nécessité de doubler les investissements pour intégrer efficacement les énergies renouvelables et électrifier les secteurs d’utilisation finale est cruciale pour atteindre les objectifs de neutralité carbone de l’UE tout en renforçant la sécurité énergétique et en créant des opportunités économiques.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

L’humanité sauvée ? Cet élément représentant 4% de l’air ambiant va permettre de filtrer plus facilement le CO2

Un nouvelle membrane utilisant l'humidité pour capturer le CO2 de l'air. Une équipe de chercheurs de l'Université de Newcastle...

Quel est le prix du loyer dans les 30 plus grandes villes Française d’un studio ?

Lorsque les étudiants envisagent leur parcours universitaire, l'un des aspects les plus significatifs à considérer est le coût...

Victoria : une nouvelle direction sous le leadership d’Yves Péters

Victoria, reconnue pour sa position de leader dans le secteur de la vente directe de bijoux, a officiellement...

Créer des centrales nucléaires flottantes en haute mer ? C’est objectif de cette nouvelle organisation internationale qui veut réglementer la démarche

L'avenir énergétique pourrait bien être en train de prendre le large. Le 2 avril 2024, une organisation internationale,...