Boeing devrait encore plonger face à Airbus avec ces révélations compromettantes d’un lanceur d’alerte

Date:

Les révélations choc sur Boeing : Malfaçons cachées et risques ignorés.

Dans une série d’accusations fracassantes, un nouveau lanceur d’alerte chez Boeing soulève des inquiétudes graves concernant l’utilisation de pièces défectueuses sur les célèbres avions 737 Max. Cet article examine en profondeur les implications de ces allégations pour la sécurité aérienne et la réputation déjà ternie de l’entreprise.

Lire aussi :

Des révélations inquiétantes sur Boeing

Un récent témoignage d’un employé interne de Boeing révèle que l’entreprise aurait perdu la trace de composants endommagés ou non conformes aux normes établies. Ces pièces, selon les affirmations, auraient été installées sur des avions actuellement en service. Cela représente un risque potentiel majeur pour la sécurité des vols et des passagers.

Une capacité de 12 Boeing 747 et plus grand qu’un stade de foot ! Le nouveau mastodonte des airs est destiné à transporter des éoliennes à travers le monde

Un système de traçabilité défaillant

Le lanceur d’alerte, Sam Mohawk, un enquêteur de l’assurance qualité chez Boeing, accuse la compagnie de dissimulation. Il affirme que Boeing aurait falsifié des documents pour cacher les défauts de certaines pièces à l’Administration fédérale de l’aviation (FAA). Cette manœuvre aurait permis à des pièces non conformes d’être installées dans des avions, échappant ainsi à tout contrôle de qualité.

Pressions et manipulations internes

Selon Mohawk, ses supérieurs l’auraient poussé à masquer ces informations lors des inspections. Ces directives auraient pour but de protéger la réputation de l’entreprise et d’éviter des contrôles plus stricts par les autorités réglementaires. Cette culture d’entreprise, favorisant le secret et la rapidité au détriment de la qualité, met en lumière de sérieux problèmes de gestion interne.

Un problème culturel reconnu

Les révélations surviennent juste avant une audition cruciale de Dave Calhoun, PDG de Boeing, devant un sous-comité sénatorial. Selon des témoignages préparés, Calhoun reconnaîtrait certains problèmes culturels au sein de l’entreprise, mais défendrait la gestion de la direction face aux allégations de répression des voix dissidentes.

Répercussions potentielles sur la sécurité

Ces accusations ajoutent à une série de problèmes déjà longue pour Boeing, qui inclut des accidents mortels impliquant le 737 MAX en 2018 et 2019. Ces incidents avaient déjà mis en évidence des failles dans les procédures de contrôle de qualité et de sécurité de l’entreprise.

Une réputation en jeu

Le scandale soulève des questions sur la capacité de Boeing à maintenir des normes de sécurité élevées. L’entreprise risque non seulement des sanctions réglementaires, mais aussi une perte de confiance de la part des compagnies aériennes clientes et du public voyageur, déjà considérablement affaibli, et laisser ainsi Airbus prendre le large.

Le dernier BelugaXL, surnommé BXL offre une capacité de chargement très supérieure et réduit fortement les émissions de carbone

Cet article explore les défaillances potentielles dans le suivi et la gestion de la qualité chez Boeing, révélées par un lanceur d’alerte. Il met en lumière des pratiques internes qui pourraient compromettre la sécurité des passagers et ternir davantage la réputation de l’entreprise. La question de la conformité des pièces installées sur les avions 737 Max reste un sujet brûlant qui nécessite une attention immédiate pour garantir la sécurité aérienne.

Source : CNN

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Journée mondiale des serpents du 16 juillet 2024

La Journée mondiale des serpents du 16 juillet 2024, observée annuellement, s'avère une occasion primordiale pour sensibiliser le...

Le plus grand avion du monde étonne encore par son histoire tragique et son matériau principal avec lequel il était construit : le bois

"Spruce Goose" : L'histoire du géant des airs qui a marqué l'aviation Le Hughes H-4 Hercules, plus connu sous...

Ce Français leader mondial dans la construction durable investit 1,9 milliards d’euros dans ce champion australien et s’impose comme un acteur incontournable dans la...

Saint-Gobain révolutionne le marché australien avec une acquisition stratégique majeure. Saint-Gobain vient de conclure un accord définitif marquant une...

Les États-Unis inaugurent une première mondiale avec ce Ferry d’un nouveau genre et qui fonctionne exclusivement avec un carburant encore peu présent dans la...

Le premier Ferry à hydrogène du monde prêt à naviguer. Le MV Sea Change, premier ferry commercial à hydrogène,...