Les États-Unis réagissent face aux récentes avancées chinoises dans le nucléaire par le projet ADVANCE qui promet un soutien total à cette filière

Date:

États-Unis contre Chine : Nouvelle course à l’énergie nucléaire avec l’adoption de la loi ADVANCE.

Pour la première fois en de nombreuses années, démocrates et républicains ont uni leurs forces pour faire adopter une loi majeure visant à révolutionner le secteur de l’énergie nucléaire américaine. La loi ADVANCE, qui signifie “Accélération du Déploiement de l’Énergie Nucléaire Avancée et Polyvalente pour une Énergie Propre”, a été votée par un large consensus au Sénat des États-Unis.

Lire aussi :

Un large soutien pour un grand pas en avant

Le Sénat américain, souvent divisé, a montré un rare moment d’unité en passant l’Acte ADVANCE avec un soutien bipartisan “écrasant”. Cette mesure législative vise à positionner les États-Unis comme leaders mondiaux dans les technologies nucléaires avancées, rivalisant directement avec la Chine et la Russie dans ce secteur critique. La promulgation de cette loi par le président Joe Biden, attendue avec impatience, marquera une étape décisive dans la sécurisation de l’indépendance énergétique et la lutte contre le changement climatique.

La Chine sera-t-elle la première nation au monde à maîtriser la fusion nucléaire avec cette avancée majeure ?

Nouvelles perspectives pour le nucléaire américain

Les centrales nucléaires sont connues pour leur capacité à produire de l’énergie sans émission de carbone, représentant ainsi une alternative puissante dans la lutte contre le changement climatique. L’Acte ADVANCE a pour but de moderniser ce secteur en simplifiant les procédures de licence pour les nouvelles installations et en réduisant les coûts d’autorisation, ce qui facilitera et accélérera le développement de nouvelles centrales.

Focus sur les réacteurs modulaires petits et économiques

L’un des points forts de cette nouvelle législation est son soutien au développement des réacteurs nucléaires petits modulaires (SMRs), qui représentent une version plus petite et moins coûteuse des grandes centrales traditionnelles. Ces SMRs offrent une flexibilité accrue et une possibilité de déploiement plus rapide, ce qui pourrait révolutionner l’approche américaine de l’énergie nucléaire.

Défis et solutions pour le secteur nucléaire

Bien que l’Acte ADVANCE promette de nombreux avantages, il existe des défis persistants tels que les coûts élevés, les préoccupations de sécurité et les longs délais de construction qui ont historiquement freiné l’expansion de l’énergie nucléaire. Le projet Vogtle est souvent cité comme exemple des défis rencontrés par les réacteurs traditionnels, avec des retards et des dépassements de coûts significatifs. Cette nouvelle législation propose des solutions pour atténuer ces problèmes dans les futurs projets.

Implications internationales et compétition globale

En plus de stimuler le développement domestique, l’Acte ADVANCE vise également à promouvoir l’exportation de technologies nucléaires américaines vers les marchés internationaux. En dirigeant le Département de l’Énergie pour améliorer les processus d’approbation des exportations tout en maintenant de strictes normes de non-prolifération nucléaire, les États-Unis espèrent jouer un rôle de premier plan sur la scène énergétique mondiale.

Sécurité et avenir du nucléaire aux États-Unis

Malgré les avancées, les préoccupations relatives à la sécurité, notamment la gestion des déchets nucléaires et le risque d’accidents, demeurent. L’avenir de l’énergie nucléaire aux États-Unis, bien que prometteur avec l’adoption de l’Acte ADVANCE, dépendra de la manière dont ces préoccupations seront adressées pour assurer une expansion sûre et durable du nucléaire.

La France à la pointe de la recherche avec ce nouveau record battu pour la fusion nucléaire et des promesses pour l’avenir

Cet article explore la nouvelle loi ADVANCE, adoptée aux États-Unis pour promouvoir l’expansion de l’énergie nucléaire avancée afin de rivaliser avec les puissances mondiales telles que la Chine. Avec des implications importantes pour la sécurité énergétique et la lutte contre le changement climatique, cette initiative marque un tournant potentiel dans la politique énergétique américaine.

Source : CNN

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

1 COMMENTAIRE

  1. Quand j’étais étudiant dans les années 70… Lol, je suis a la retraite… On parlait deja de la fusion comme devant être industrialisée dans 50 ans…. Sachant qu’on n’a même pas un réacteur de recherche produisant en permanence plus d’énergie que celle nécessaire à initier et pilotée … Rdv dans 50 ans … . Ah ben non! Je serai mort…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Cette nouvelle invention fait disparaître toute vibration à l’aide de puissants électroaimants ! Un détail pour vous mais pour la science ça veut dire...

Fini les tremblements : Découverte révolutionnaire pour des mesures ultra-précises. À l'Université Technique de Vienne, une équipe de chercheurs...

Formation 7h moto 125 : Ce que vous devez savoir avant de vous inscrire

Détails de la formation La formation 7 heures pour conduire une moto 125 est bien plus qu'une simple...

Découverte monumentale d’un continent de 61 millions d’années caché sous cette région bien connue qui appartient au Danemark

Un microcontinent de 61 millions d'années sous la glace du Groenland. Une équipe de scientifiques a révélé l'existence d'un...

Saudia Group et Lilium signent le plus grand accord d’achat d’avion électrique au monde : 100 eVTOL

Hier, le Saudia Group et Lilium N.V., un constructeur d'avions électriques de premier plan coté au NASDAQ sous...