La chine révolutionne le monde de l’énergie et fait un bond vers la fusion nucléaire avec le premier tokamak à supraconducteurs haute température du monde

Date:

Energy Singularity, une entreprise basée en Chine, vient de franchir une étape révolutionnaire en construisant le premier tokamak à supraconducteurs haute température au monde, surnommé “HH70”.

Cet appareil, situé dans la région est de Shanghai, marque l’avancée colossale de la Chine dans le marché de l’énergie propre basée sur la fusion.

Lire aussi :

La fusion nucléaire : 4x plus d’énergie que la fission

Face aux défis de l’intermittence des sources d’énergie renouvelables telles que l’éolien et le solaire, qui ne peuvent être activées à volonté, le monde continue de dépendre des combustibles fossiles. Les centrales nucléaires à fission, bien qu’elles ne produisent pas de carbone, suscitent des inquiétudes concernant la sécurité opérationnelle et génèrent des quantités importantes de déchets. La fusion nucléaire a un intérêt énorme puisque produisant 4x plus d’énergie pour très peu de déchet (source : IAEA).

Les États-Unis réagissent face aux récentes avancées chinoises dans le nucléaire par le projet ADVANCE qui promet un soutien total à cette filière

La puissance des Tokamaks

Les tokamaks, dispositifs en forme de beignet, jouent un rôle crucial dans le confinement du plasma à des températures extrêmes pour simuler les conditions solaires et permettre la fusion des atomes d’hydrogène en hélium, libérant ainsi une énergie considérable. Ces “soleils artificiels” utilisent des champs magnétiques pour maintenir le plasma en place.

HH70 : Un changement de paradigme

Nous vous parlions il y a quelques jours du tokamak HL-3 également chinois, le tokamak HH70 semble différer en utilisant un système magnétique fait de matériel supraconducteur haute température, connu sous le nom de REBCO (Oxyde de Cuivre Barium de Terres Rares), qui permet de réduire considérablement les coûts et le volume des tokamaks traditionnels. Cela rend la technologie plus accessible et ouvre la voie à la commercialisation, bien que le défi de la rentabilité énergétique reste à relever.

Le TokamaK HH70
Le TokamaK HH70 (source : Energy Singularity)

Avancées technologiques et ambitions futures

Energy Singularity a réussi à produire des tokamaks moins volumineux et moins chers, tout en maintenant le potentiel de commercialisation. L’entreprise vise à construire un tokamak de nouvelle génération d’ici 2027 et un démonstrateur technologique d’ici 2030, avec l’objectif d’atteindre une valeur Q de 10, signifiant une production d’énergie dix fois supérieure à l’énergie consommée.

La mesure de la performance et les perspectives commerciales

La performance des réacteurs de fusion est souvent mesurée par la valeur Q, un rapport entre l’énergie générée par la réaction et l’énergie nécessaire pour la maintenir. Actuellement, le Q le plus élevé obtenu est de 1,53, mais avec HH70, Energy Singularity espère révolutionner ce standard.

Cette incroyable percée coréenne va-t-elle ouvrir la porte à la fusion nucléaire ?

Cet article explore le développement du tokamak HH70, un jalon significatif dans le secteur de l’énergie propre. En surmontant les défis technologiques et économiques des dispositifs traditionnels, ce développement pourrait potentiellement transformer l’industrie énergétique globale et réduire notre dépendance aux combustibles fossiles.

Source : CGTN

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Le plus grand avion du monde étonne encore par son histoire tragique et son matériau principal avec lequel il était construit : le bois

"Spruce Goose" : L'histoire du géant des airs qui a marqué l'aviation Le Hughes H-4 Hercules, plus connu sous...

Ce Français leader mondial dans la construction durable investit 1,9 milliards d’euros dans ce champion australien et s’impose comme un acteur incontournable dans la...

Saint-Gobain révolutionne le marché australien avec une acquisition stratégique majeure. Saint-Gobain vient de conclure un accord définitif marquant une...

Les États-Unis inaugurent une première mondiale avec ce Ferry d’un nouveau genre et qui fonctionne exclusivement avec un carburant encore peu présent dans la...

Le premier Ferry à hydrogène du monde prêt à naviguer. Le MV Sea Change, premier ferry commercial à hydrogène,...

Ces scientifiques coréens découvrent une nouvelle propriété exceptionnelle à ce matériau qui promet +145% de production d’hydrogène vert

Le nouveau matériau qui va changer le monde de l'énergie. Cette avancée scientifique majeure en provenance de Corée promet...